Aider votre enfant à se préparer aux examens

Votre enfant doit se préparer pour le Bac, des partiels, des épreuves d'admission, des examens ? Il est anxieux et vous aussi? Et vous vous demandez peut-être comment vous allez pouvoir l’aider pendant cette période...

Passer un examen est souvent synonyme de stress et de fatigue passagère. De nombreux facteurs peuvent venir perturber la concentration de votre enfant. Il existe des solutions efficaces pour rester concentré, aborder l’épreuve en étant au mieux de sa forme physique et mentale et ne pas laisser le stress des examens prendre le dessus !

Alors, comment mettre toutes les chances de son côté pendant cette période ?


Retrouvez mes conseils dans cet article



Aidez votre enfant à être en forme pour les examens

Les examens approchent à grands pas. Il est donc important de mettre en place des actions, afin d’optimiser la concentration pendant la phase de révision et de la maintenir au top durant toute la période des examens. Car il ne suffit pas de réviser d’arrache-pied, il faut être en pleine forme, aussi bien physiquement que moralement.


Et en tant que parents, nous pouvons les aider. Les deux points primordiaux sur lesquels il ne faut pas transiger pendant cette période de révision, sont l’alimentation et le sommeil.



Une alimentation équilibrée

Il est important que votre enfant se nourrisse bien et surtout ne saute pas de repas. Privilégiez une alimentation riche en vitamines, ainsi que des sucres lents, qui permettent d'apporter de l'énergie et évitent les coups de pompes, plutôt que des aliments transformés ou plat préparés, qui se mangent rapidement, mais pèsent sur l’estomac.

Voici quelques conseils :

  • Préparez le matin un solide petit déjeuner composé de laitage, café, chocolat ou thé, un jus de fruits frais, des céréales completes ou du pain complet.

  • Remplissez le réfrigérateur d’aliments faciles à consommer, pour que votre enfant ne saute pas le déjeuner si vous êtes absent.

  • Pensez aux barres de céréales ou de chocolat à grignoter en cas de baisse de tonus. Une banane en encas, est excellente pour lutter contre le stress grâce à sa richesse en magnésium (apaisant). Quant au chocolat noir à 90%, il favorise la sécrétion d’endorphines, l’hormone du bonheur. Vous pouvez aussi lui proposer des fruits secs, riches en nutriments, pour stimuler ses neurones et lui apporter de l’énergie.

  • Evitez les plats en sauce, moins digestes et qui favorisent la somnolence.

  • Pensez à l’hydratation : de l’eau, des eaux infusées (avec du citron, riche en vitamine C) et des infusions biologiques, plutôt que des sodas. Et doucement sur le café, car même s’il stimule sur le moment, il déséquilibre aussi le système nerveux.

  • Prévoyez le soir un repas complet, varié, pris en famille.

Enfin, il faut faire des pauses régulières, surtout lors d’un effort de concentration et de mémorisation intense, car l'activité cognitive est très fatigante. Faites faire à votre enfant une vraie pause d’au moins une heure à midi, afin de reprendre des forces pour la fin de la journée.

La consommation de probiotiques, des bonnes bactéries, vont aider également à réguler le transit digestif, malmenés pendant cette période du fait du stress et de la fatigue. En effet, rééquilibrer la flore intestinale permet d’être plus en forme, aussi bien physiquement que psychologiquement (ne dit-on pas que notre instestin est notre deuxième cerveau?). Pour cela, vous pouvez consommer Active Pro B (ref 610), très complet et efficace, ces probiotiques seront d’une grande aide.



Un sommeil réparateur et de qualité

Il est important de faire de bonnes nuits de sommeil réparatrices, pour pouvoir ensuite réviser dans de bonnes conditions. Le sommeil est aussi indispensable pour consolider les acquis de la journée. Or, comme vous le savez, nos enfants ont souvent du mal à s’endormir et traînent des heures avant de trouver le sommeil. Et malheureusement, un manque de sommeil peut entrainer des pertes de mémoire.

Pour l'aider à s’endormir, conseillez à votre enfant de faire des activités calmes, comme la lecture. Dans tous les cas, il faut proscrire les révisions dans le lit, pour faire une vraie pause.

Vous pouvez aussi lui proposer une tisane. Privilégiez les plantes qui favorisent l’endormissement , comme la passiflore, la valériane, la camomille ou l'aubépine… à prendre sous forme de tisanes (ou de gélules s’ils ne sont pas adeptes des tisanes!). Notre Infusion Fleurs d'aloes (ref 200) peut contribuer à l’apaisement et apporte un bien-être digestif. La camomille présente dedans facilite également l’endormissement. Elle peut être consommer aussi bien chaude que froide. Quant à la mélisse, la lavande et le tilleul, connus pour leurs propriétés relaxantes et apaisantes, elles vont agir sur le stress. Certains enfants préfèrent travailler tard le soir, c’est une question de biorythme. Dans ce cas, fixez une heure limite pour réviser. Car, si votre enfant veille tard pour réviser et se lève tôt pour reprendre, il n’aura pas son quota de sommeil. Et pour l’aider à chasser les ruminations mentales au moment du coucher et profiter d’une nuit réparatrice, proposez à votre enfant d’avoir près de lui, un carnet et un crayon. Si les pensées se bousculent dans sa tête, qu’il les note et les consulte le lendemain matin.

Enfin, si possible, conseillez à votre enfants d'éviter la télévision et les écrans d’ordinateurs, la lumière qu’ils diffusent ne favorise pas l’endormissement bien au contraire !

Une activité physique régulière

Pour éviter le stress des examens et favoriser la concentration, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie qui aide à maintenir la forme mentale.

Pour cela, vos enfants doivent continuer à faire du sport, au moins une fois par semaine. Car l’activité physique permet d’être en forme. Ca peut être quelques longueurs de piscine, une balade à vélo, de la course à pied… Ces activités aident à se vider la tête et être plus performant au travail. Grâce au sport, votre enfant sera moins stressé, moins anxieux, plus détendu et dormira mieux. Il faut privilégier une activité d’intensité modérée, en évitant les sports violents, sources de tension et de blessures.

Enfin, sachez que la pratique d'une activité sportive aide à faire le vide et recharger les batteries. L’endorphine, produite durant une activité physique, contribue au bien-être et réduit le stress. Certaines études auraient même démontré que les pauses sportives d’une durée minimum de 20 minutes aideraient à la concentration.



Un temps pour l'apaisement

Pour aider votre enfant à aborder cette période de révisions et d’examens le plus sereinement possible, il est important de lui expliquer les bienfaits de la respiration et du lâcher prise. Se poser quelques instants, pour prendre soin de soi, permet de lutter contre l’anxiété et d'augmenter sa capacité de concentration, lorsque c’est nécessaire.


La respiration :

La respiration est notre première source d’énergie et en même temps un facteur d’apaisement. Respirer profondément est essentiel au bon fonctionnement du cerveau et un moyen efficace pour combattre le stress naturellement.

La respiration abdominale permet de maintenir sa concentration et vaincre la nervosité. Voici un exercice de respiration abdominale qui peut aider votre enfant à améliorer sa concentration. Il aide à faire le vide et à se recentrer. - placer la main gauche sur le ventre et la main droite au bas du dos.

- expirer par le nez pendant que la main gauche appuie sur le ventre et que la main droite contrôle que le dos ne s’arrondit pas trop.

- inspirer par le nez en gonflant le ventre.

A essayer quelques minutes en douceur. Quand l’exercice sera maitrisé, il pourra relâcher ses bras le long du corps et essayer d’allonger son expiration. C’est sur ce dernier temps qu’on se détend le plus. Pour éviter toute hyperventilation, il est préférable de commencer assis sur une chaise puis debout.

La détente :

Il est primordial, pendant cette période intense, que votre enfant se détende. Pour cela, il peut s'accorder des moments de détente, afin de quitter quelques instants son rythme soutenu.

Pour cela, rien de tel qu’un bon bain relaxant. Si vous possédez une baignoire, proposez à votre enfant de se délasser et laisser la nervosité s'envoler. Mettez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans le bain. Et laissez-le se prélasser et profiter de ce moment bien mérité.

Vous pouvez créer également une ambiance apaisante dans votre intérieur, grâce à certaines huiles essentielles aux vertus décontractantes. Diffusez au choix de l’huile essentielle d’orange douce, de lavande vraie ou d’ylang-ylang. N’oubliez pas d’éteindre votre diffuseur selon les recommandations d’utilisations et la taille de votre pièce. Et si cela le tente, qu’il écoute de la musique de relaxation, allongé sur son lit ou qu’il fasse un peu de méditation.



Un climat familial détendu

Je vous conseille d’aider votre enfant à déterminer ce dont il a besoin pour suivre la meilleure préparation possible : un cours particulier de soutien, un endroit calme pour réviser, une table où ne rien ranger, des cours audio plutôt que des livres... Cette liste va servir sa motivation.

incitez-le à se fixer des objectifs et faire des listes, qui l'aideront à mieux s'organiser et à booster sa concentration. Il peut noter sur une feuille ses objectifs quotidiens et les barrez une fois réalisés. Montrez-lui que vous lui faites confiance en l’encourageant. Car il attend de votre part bienveillance et disponibilité. Sans devenir trop intrusif, trouvez le bon moment pour discuter avec lui sur l’avancement de ses révisions. Dites-lui que vous êtes à sa disposition pour parler avec lui de ses révisions. Enfin, ne changez rien à ses habitudes. S’il préfère travailler allongé sur la moquette, ou sur son lit, laissez le faire (oui c’est vrai, c’est énervant…). Mais il est vrai qu'en période d’examens, il est préférable que votre enfant travaille dans un espace propre, aéré et bien rangé (loin des écrans). Sinon, il risque d'être vite déconcentré… tenté de regarder la télévision, d’aller sur le net ou de jouer à un jeu vidéo.

Laissez-lui s’accorder des pauses. En général, il est conseillé de prendre 10 à 20 minutes de pause toutes les deux heures, afin de laisser le cerveau se reposer et lui accorder une pause entre deux sujets de révision. Ces moments de relâchement sont essentiels pour récupérer et l'aider à être plus concentré pour poursuivre ses révisions.

Les compléments alimentaires, une aide précieuse

Les compléments alimentaires peuvent donner un vrai coup de pouce à vos enfants sur cette période éprouvante. Privilégiez les complexes vitaminés et le magnésium, ainsi que la vitamine B6 ou des plantes comme le ginseng et la rhodiola qui limitent la fatigue, ou le bacopa qui agit sur la transmission nerveuse et la mémorisation. Le ginkgo permet également de stimuler naturellement la mémoire. Vous pouvez enfin opter pour des probiotiques, Omega-3, et ce malgré une hygiène de vie saine, tout comme des plantes apaisantes, afin de limiter l’anxiété ou favoriser la relaxation.