• Estelle

Cellulite - mes conseils et solutions pour s’en débarrasser

Dernière mise à jour : 13 juin 2021

L’été arrive à grand pas, les vêtements sont plus légers et nous exposons nos gambettes… Malheureusement pour la majeure partie des femmes la redoutable peau d'orange, située au niveau des cuisses et des fesses est exposée...

Sachez que la cellulite touche 9 femmes sur 10, indépendamment de leur silhouette.

La meilleure chose serait de l’accepter tout simplement. Mais nous pouvons toutefois estomper un peau son aspect, afin de la rendre moins disgracieuse.

Pour réduire l'aspect "peau d'orange" au niveau des hanches, des cuisses, des fesses et des genoux, certaines méthodes fonctionnent, et la font même disparaitre (dans le meilleur des cas).

La clé réside dans 3 actions simples

MANGER MIEUX, BOUGER PLUS... ET MASSER !




La cellulite : qu’est-ce que c’est ?

La cellulite, ou capitons, peau d’orange, etc... est le résultat d’un changement de structure des tissus adipeux logés sous l’épiderme. Elle donne à la peau une apparence « bosselée », assez disgracieuse, principalement à l’arrière des cuisses et sur les fesses.


La cellulite touche presque exclusivement les femmes et peut être considérée comme un phénomène physiologique normal. Près de 9 femmes sur 10 en sont touchées à un moment ou l’autre de leur vie, pour 1 homme sur 50.

Le moment de son apparition varie beaucoup d’une personne à l’autre et dépend de nombreux facteurs aggravants. Il n’existe aucun moyen de se débarrasser complètement de la cellulite, à moins qu’elle ne soit très légère. Il est néanmoins possible, pour certaines personnes, d’améliorer l’apparence de leur cellulite par divers moyens. Cependant, l’effet des traitements est temporaire et ceux-ci doivent être répétés pour en tirer profit à long terme.


Comment se forme la cellulite?

La cellulite implique un changement dans la structure du gras situé en surface, sous la peau, dans des régions du corps bien précises. Le gras installé plus en profondeur - celui qui est parfois retiré par liposuccion - n’a pas d’effet sur l’apparence de la peau. Les cellules qui servent de réserve au gras sont logées à l’intérieur de petites « chambres » délimitées par des « murs » de tissus conjonctifs élastiques. La peau forme le « plafond » de ces chambres. En présence de cellulite, on constate une augmentation du nombre de cellules adipeuses et de la rétention d’eau, ce qui donne cet aspect à la peau.


Pourquoi avons-nous de la cellulite?

Ses causes sont multifactorielles et ne sont pas encore clairement établies. Il se pourrait que des réactions d’inflammation y contribuent. D’autres facteurs comme les hormones sexuelles féminines (principalement les oestrogènes), l’hérédité, l’exercice physique et l’alimentation influencent égaldement son apparition.

Toutefois, les femmes qui fument et qui consomment beaucoup d'alcool présentent un risque accru. Ainsi que les femmes qui ont une alimentation déséquilibrée, qui sont très sédentaires, qui stressent beaucoup et qui s'hydratent peu. Sans oublier la ménopause, qui accentue le stockage des graisses et les pathologies circulatoires, comme par exemple, l’insuffisance veineuse chronique.



Savoir identifier son type de cellulite

Il existe 3 types de cellulite


La cellulite adipeuse

Elle est due à un excès de graisses sur la partie basse du corps, avec un manque de fermeté de la peau. Elle donne un aspect "peau d'orange" lorsqu'on contracte le muscle et elle correspond à un stockage purement graisseux, sans rétention d'eau.


La cellulite aqueuse

Relativement facile à reconnaitre, car elle est molle et souple. Elle est composée de graisse et de rétention d’eau. elle peut s’accompagner de gonflements au niveau des mollets et des chevilles, qui donne une aspects «poteaux» à nos jambes. Elle est plus ou moins présente en fonction du moment de notre cycle hormonal.


La cellulite fibreuse

La cellulite fibreuse, installée depuis longtemps, est plus dure au toucher et peut être douloureuse quand on la pince. Elle est responsable d'une peau d'orange même sans contraction musculaire : la peau semble dure et épaisse. Difficile à déloger, elle s'accompagne également d'un relâchement cutané. Elle se situe le plus souvent sur l'intérieur des bras et des genoux, les cuisses et les fesses.


La cellulite peut aussi être mixte, différente selon les zones du corps.


Comment combattre la cellulite?

Les 3 actions les plus efficaces pour lutter contre la cellulite sont :

- Une alimentation pauvre en sel, en graisses et en sucres.

- Une activité physique régulière et adaptée

- Des massages ciblés, qui peuvent être réaliser chez vous ou par un masseur-kinésithérapeute.


Je vous propose de voir plus en détails, quelles actions du quotidien vous pouvez mettre en place pour réduire la cellulite.



1. Alimentation

L’alimentation est au centre de notre bien-être général.

Afin de combattre la cellulite de manière efficace, il est important de miser sur une alimentation équilibrée.


Voici les aliments à éviter :

- Les aliments hyper salés et le sel, qui font gonfler les cellules adipeuses, provoquant la formation de bosses et favorisent la rétention d’eau.

- Les aliments trop sucrés et trop gras qui contribuent au stockage des graisses dans les adipocytes

- Réduire sa consommation de féculents (si vous en mangez un peu trop)


Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de faire des diètes restrictives ou des régimes draconiens, car ils peuvent fragiliser le tissu conjonctif et entraînent souvent le développement d'une cellulite en réaction aux privations alimentaires subies par le corps...


Les aliments à privilégier :

- Les aliments complets

- Les fruits et les légumes. Par contre, n’abusez pas des légumes crus, qui contiennent de l’eau et des sels minéraux et peuvent favoriser la rétention d’eau.

- Les protéines (qui "brûlent" des graisses pour fabriquer du muscle) mais sans excès. Vous pouvez consommez à chaque repas des protéines animales (viandes blanches, poissons, oeufs) ou végétales (tofu, légumineuses).

- Les aromates, qui assaisonnent vos plats, remplacent le sel et raviront vos papilles.


Penser à l'hydratation

Vous pouvez consommer de l’eau plate en bouteille, ou bien celle du robinet. Evitez les eaux gazeuses, qui sont trop riches en sel et privilégiez une eau minérale riche en magnésium.

Si vous n’êtes pas fan de l’eau, vous pouvez faire infuser des fruits (citrons par exemple), ainsi que des aromates (menthe, basilic), ou pourquoi pas du concombre.

Cela semble évident, mais évitez également les sodas, même sans sucres et les jus de fruits industriels (trop sucrés). Vous pouvez par contre, boire du thé, des infusions ou des boissons drainantes.

A noter : le thé vert est recommandé pour ses propriétés diurétiques et antioxydantes.

Je vous conseille de boire de l'Aloe vera, pour un bien-être optimum. Ce gel d’Aloe vera stabilisé contient de nombreux antioxydants et son action détox et son effet régulateur sont bénéfiques pour un bon équilibre interne.


Faciliter le drainage

En cas de cellulite avec rétention d’eau je vous conseille de boire une tisane de reine des prés. A la fois drainante, anti-inflammatoire et diurétique, elle est idéale.

Pour la préparer, laissez infuser 50 grammes de fleurs dans 1 litre d'eau à 60°C pendant 10 minute et buvez-en tout au long de la journée.

Attention : la reine des prés possède les mêmes contre-indications que l'aspirine !

Je vous conseille également linfusion Fleur d'aloès. Elle peut être consommée aussi bien froide que chaude. Son action drainante et son petit gout sucré (agrumes et cannelle), en fait une boisson à la fois agréable et efficace.


Pour une action plus ciblée, vous pouvez aussi, faire une cure de compléments alimentaires à base de plantes drainantes (orthosiphon, bardane, pissenlit... ) en cas de rétention d'eau, ou de plantes veinotoniques (hamamélis, mélilot, vigne rouge... ) pour les problèmes circulatoires.

Au bout de six semaines, les résultats doivent être visibles, mais on peut continuer jusqu'à deux mois en cas de rétention d'eau.

Autre solution, prendre ces plantes une semaine par mois, avant les règles par exemple, surtout s'il fait chaud ou si on doit prendre l'avion.

Pour entretenir les résultats obtenus, je vous recommande de faire une semaine de cure chaque trimestre.


Personnellement j’utilise en complément